« Brassons un Monde Meilleur », avec l'aide de Copernicus

Jeudi 17 août 2017 — Le service Copernicus sur le changement climatique aide Heineken, l’une des plus grandes brasseries au monde, à atteindre son objectif de neutralité carbone d'ici 2020. Cet objectif dépend en grande partie de la gestion écoresponsable de l'eau.

La brasserie Heineken, basée à Zoeterwoude aux Pays-Bas, rejoint l'Université de Wageningen et le gouvernement de la Hollande-Méridionale pour créer la coopérative Green Cercles.

Le centre de recherche sur l’environnement de l'université de Wageningen a analysé les données relevées par le service Copernicus sur le changement climatique (C3S). Il a ensuite réalisé des projections pour la région concernant l'approvisionnement et la qualité de l'eau, cette dernière servant à brasser la fameuse Heineken.

L'eau issue de la rivière locale est stockée et purifiée par les dunes de Hollande-Méridionale, avant d'atteindre la brasserie. Le changement climatique pourrait cependant menacer la qualité de l’eau et son approvisionnement, puisqu'on pourrait assister dans les années à venir à une multiplication des périodes de sécheresse ou au contraire à de nombreuses inondations, causées par d'abondantes précipitations.

« Copernicus nous donne les moyens de comprendre les répercussions potentielles du changement climatique et de prendre les mesures nécessaires pour protéger nos ressources naturelles », remarque Jan Kempers, responsable du développement durable chez Heineken Netherlands Supply.

Afin d'améliorer la gestion de l'approvisionnement en eau et ainsi anticiper les sécheresses ou les inondations, il est nécessaire de combiner les observations satellites aux données météorologiques et aux autres analyses biophysiques. En association avec les services d'adaptation au climat, le centre de recherche sur l’environnement de l'université de Wageningen a utilisé ces relevés pour créer une série de « Story maps », avec des cartes SIG et des illustrations artistiques. Elles permettent aux partenaires de Green Circles d'élaborer une approche plus responsable de leur activité commerciale et du développement environnemental.

Concernant les indicateurs de l'eau, le travail de maquettage du service Copernicus sur le changement climatique offre l'une des bases de données les plus complètes et les plus à jour concernant le changement climatique.

Cartographiées, ces données permettent à une communauté élargie de comprendre les conséquences du changement climatique à l'échelle européenne ; elles constituent un complément critique pour l'analyse des données locales, telles que les relevés météorologiques. Le secteur agricole, les organisations environnementales, le secteur économique et les entreprises qui fournissent de l'eau potable peuvent également bénéficier de ces informations.

L'eau destinée à être bue ou à être transformée industriellement dans la zone du Randstad, aux Pays-Bas, dépend du cours d'eau dans le bassin versant de la Meuse. Les indicateurs du C3S ont été utilisés pour analyser le cours d'eau cet été. Les principales questions concernent l'affaissement des sols, la salinisation, l'entretien d'un système de transport durable, la biodiversité et la présence suffisante d'eau potable.

« Le service Copernicus sur le changement climatique nous a apporté une vue globale à l'échelle européenne, ce qui nous manquait avec nos simples relevés locaux. Cette aide précieuse nous a permis de constater l'influence de la fluctuation régionale des ressources en eau sur les niveaux à l'échelle locale », remarque Hasse Goosen, chef de projet du centre de recherche sur l’environnement de l'université de Wageningen.

En se basant sur les prévisions de ce centre de recherche, Heineken Netherlands a investi dans plusieurs projets dérivés, dont la création d'une zone marécageuse et d'un fossé de purification. La purification naturelle des eaux usées issues des brasseries est plus rentable, a des conséquences bénéfiques sur l'écologie, permet de créer un environnement agréable et constituera un réservoir d'eau en temps de sécheresse.

Dans le futur, le climat aura une influence sur la disponibilité des ressources et dès lors, sur l'économie. « Les données de Copernicus délivrent des observations importantes pour aider à l’analyse de tendances, qui permettront de soutenir des décisions commerciales », précise Hasse Goosen.

Jean-Noël Thépaut, chef du service de C3S remarque que « avec cette utilisation du service Europe de Copernicus par Heineken, on comprend qu'il est essentiel, aussi bien pour un projet commercial à long terme que pour la planification environnementale, d'avoir une vision européenne du changement climatique ».

 

 

Notes pour les rédacteurs

Copernicus est le programme phare de la commission européenne pour l'observation de la Terre. Il met en accès libre des données opérationnelles et des services d'informations, qui permettent aux utilisateurs de disposer d'informations fiables et actualisées, en lien avec les questions environnementales et la sécurité.

Le C3S est mené par le CEPMMT (ou ECMWF, European Centre for Medium-Range Weather Forecasts), pour le compte de la commission européenne. Le CEPMMT mène également le service Copernicus pour la surveillance atmosphérique (CAMS). Le CEPMMT est une organisation intergouvernementale et indépendante, qui produit et diffuse des prévisions météorologiques numériques auprès des 34 États membres et États coopérateurs.

Des institutions universitaires et environnementales de l'Europe entière, dont des services de météorologie nationaux, font partie intégrante du succès de Copernicus.

Le site du service Copernicus sur le changement climatique est accessible à l'adresse suivante : https://climate.copernicus.eu/

Le site du service Copernicus pour la surveillance atmosphérique est accessible à l'adresse suivante : http://atmosphere.copernicus.eu/

Le site du CEPMMT est accessible à l'adresse suivante : https://www.ecmwf.int/

 

Contact médias

Silke Zollinger

Responsable presse et événements

Copernicus Communication

European Centre for Medium-Range Weather Forecasts

Shinfield Park, Reading, RG2 9AX, Royaume-Uni

E-Mail : silke.zollinger@ecmwf.int

Téléphone : +44 (0)118 9499 778

Portable : +44 (0) 755 477 3973

Web : ecmwf.int | atmosphere.copernicus.eu | climate.copernicus.eu