Possibilité d’entretien avec des experts à propos du service Copernicus sur le changement climatique

Lundi 6 mars 2017 — L’assemblée générale du service Copernicus sur le changement climatique (C3S) a lieu du 6 au 10 mars, au Centre international de conférence de météo France à Toulouse (France). Les représentants des médias sont invités à prendre rendez-vous avec les experts présents et à assister aux différents salons thématiques.

Copernicus, le programme européen d’observation de la Terre, a été mis en place pour surveiller l’environnement, aider à répondre aux défis des changements mondiaux et améliorer la vie quotidienne. En recoupant les informations recueillies par les missions satellites — nommées Sentinelles — et les observations effectuées grâce aux capteurs terrestres, aériens et maritimes, nous disposons d’un ensemble de services d’information essentiels sur l’environnement, avec un large spectre d’applications pratiques, afin de stimuler l’investissement et la croissance du marché commercial.

Le service sur le changement climatique fait partie de ce programme et est dirigé par le centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (European Centre for Medium-Range Weather Forecasts ou ECMWF).

Le changement climatique est sans doute le plus gros problème auquel le monde est confronté aujourd’hui — c’est un problème qui nous touche tous. Ce service fournit des informations pour surveiller et prévoir les changements climatiques, mais surtout pour aider à la prise de décision en ce qui concerne les stratégies d’adaptation et de réduction des effets.

Ce service se base sur des analyses atmosphériques, terrestres, maritimes et glacières, en conjonction avec des modélisations, des calculs haute-performance et des mises en réseau, afin de générer des ensembles complets de données décrivant le climat passé, présent et futur. Il donne accès à divers indicateurs climatiques, comme l’augmentation des températures, du niveau de la mer ou de la fonte de la calotte glaciaire. Il contribue également à l’élaboration des « variables climatiques essentielles », qui sont des ensembles de données issus de calculs longue durée, grâce à des capteurs multiples qui peuvent être utilisés pour surveiller l’état du système climatique et aider à prévoir les potentiels effets du changement climatique.

L’assemblée générale propose une plateforme de discussion, pour présenter les derniers développements du service Copernicus sur le changement climatique.

Les médias sont invités à venir en personne ou à prendre un rendez-vous téléphonique, pour parler aux représentants et scientifiques du programme Copernicus. 

Pour plus d'informations, veuillez cliquer sur "Lire la suite" ci-dessous.

Les personnes suivantes seront disponibles pour un entretien :

  • Juan Garcés de Marcilla (Directeur des services Copernicus, ECMWF)
  • Jean-Noël Thépaut (Chef du service Copernicus sur le changement climatique, ECMWF)
  • Hugo Zunker (Conseiller politique, Commission européenne)
  • Patrick Josse (Directeur de la climatologie et des services climatiques, Météo-France)
  • Jean-Michel Soubeyroux (Directeur adjoint de la climatologie et des services climatiques, Météo-France)
  • Christel Prudhomme (Chef du service Hydrologie, Centre for Ecology & Hydrology)
  • Robert Vautard (Chercheur principal, CNRS IPSL)

Pour en savoir plus sur les personnes de cette liste, veuillez consulter la fin de ce communiqué de presse.

Par ailleurs, chaque média peut assister à un ensemble d’événements dans les salons thématiques organisés en parallèle : 

Date

Heure

Salons thématiques

 

7 mars

15h45–17h30

Thèmes :

 

 

1 : Stockage des données climatiques

2 : Réanalyses

3 : Observations de la Terre

4 : Prévisions saisonnières

5 : Projections climatiques

8 mars

11h00–12h45

Thèmes :

 

 

6 : Eau I

7 : Eau II

8 : Énergie I

9 : Énergie II

10 : Assurance
11 : Urbain
12 : Agriculture

9 mars

17h10–18h55

Thèmes :

 

 

13 : Prévisions saisonnières

14 : Projections climatiques

15 : Observations

16 : Système d’information sectorielle

 

 

Pour en savoir plus ou pour prendre rendez-vous, veuillez contacter :

 

Anne Orliac
Responsable relations presse & réseaux sociaux
Météo-France
E-mail : presse@meteo.fr
Portable : +33 (0) 6 71 61 38 25

Jean-Marc Destruel
Chargé de communication
Météo-France
Portable : +33 (0) 6 98 05 31 80

Silke Zollinger
Responsable presse et événements
Copernicus Communication
European Centre for Medium-Range Weather Forecasts
Shinfield Park, Reading, RG2 9AX, Royaume-Uni
E-mail : silke.zollinger@ecmwf.int
Fixe : +44 (0) 118 9499 778
Portable : +44 (0) 755 477 3973

Site de l’événement : Assemblée générale du service Copernicus sur le changement climatique

Informations générales

Le European Centre for Medium-Range Weather Forecasts (Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme ou ECMWF) est une organisation indépendante et intergouvernementale, soutenue par 34 États, basée à Reading au Royaume-Uni, et qui mène deux services Copernicus pour le compte de l’Union européenne : le Copernicus Atmosphere Monitoring Service (Service Copernicus de surveillance du milieu atmosphérique) et le Copernicus Climate Change Service (Service Copernicus sur le changement climatique). L’ensemble des produits est disponible gratuitement.

Météo-France

En tant que service national météorologique et climatique, Météo-France assure la sécurité météorologique des personnes et des biens. Météo-France est chargé de plusieurs missions : le développement et la maintenance d’un réseau d’observation, la collecte et le traitement des données climatiques, la prévision météorologique, l’élaboration de projections climatiques et enfin la recherche et la formation pour différents secteurs de la météorologie et du climat. À l’échelle internationale, Météo-France est une référence en matière de service météorologique et joue un rôle essentiel auprès d’organisations majeures impliquées dans la coopération météorologique, dont l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme.

Intervenants et créneaux :


Juan Garcés de Marcilla, Directeur des services Copernicus, ECMWF

Disponibilité pour les entretiens :

Mardi 7 mars de 13h15 à 14h15 et de 16h00 à 17h00
Mercredi 8 mars de 11h45 à 12h45

Ingénieur de formation, Juan Garcés de Marcilla a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine spatial, aussi bien dans le secteur public que le secteur privé, et a entre autres travaillé pour l’Agence spatiale européenne. Il est responsable de l’ensemble des stratégies de développement et d’exécution des services Copernicus pour la surveillance atmosphérique et le changement climatique. Avant de rejoindre Copernicus, il était le directeur de Thales Alenia Space Espagne, entre 2009 et 2014, lorsque la croissance de l’entreprise était de 20 %, malgré la crise économique en Espagne. Il est fermement convaincu que les perspectives offertes par les services Copernicus doivent être prises en considération et cherche pour cela à faire collaborer des organismes privés et publics, en mettant à leur disposition des données fiables et de qualité.

Jean-Noël Thépaut, Directeur du service Copernicus sur le changement climatique, ECMWF

Disponibilité pour les entretiens :

Mardi 7 mars de 13h15 à 14h15 et de 16h00 à 17h00

Mercredi 8 mars de 11h45 à 12h45, de 13h15 à 14:15 et de 17h30 à 18h30

Jeudi 9 mars de 13h15 à 14h15

Jean-Noël Thepaut est ingénieur en météorologie à Météo-France. Docteur dans le domaine de l’assimilation des observations atmosphériques à l’université PARIS-VI en 1992, son domaine de recherche principal pour Copernicus est la réanalyse météorologique. La réanalyse est une contribution essentielle à la mise en place du service Copernicus sur le changement climatique, subventionné par l’Union européenne et mis en place par le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme. Les données de réanalyse sont utilisées pour la surveillance du changement climatique, la recherche et l’enseignement, ainsi que des applications commerciales. Le ERA5 fournit une partie des données climatologiques pour les variables climatologiques essentielles dans le Climate Data Store.

http://climate.copernicus.eu/climate-reanalysis

Hugo ZUNKER, Conseiller politique, Commission européenne

Disponibilité pour les entretiens :
Mardi 7 mars de 13h15 à 14h15 et de 16h00 à 17h00
Mercredi 8 mars de 11h45 à 12h45

Hugo Zunker est conseiller politique de l’unité Copernicus de la Commission européenne, pour la direction générale du marché intérieur, de l’industrie, du dynamisme commercial et des PME. Il est chargé de l’exécution des services Copernicus sur la surveillance atmosphérique et le changement climatique, ainsi que de la coordination des questions transversales au sein des divers services Copernicus.

Patrick Josse, Directeur de la climatologie et des services climatiques (DCSC), Météo-France

Disponibilité pour les entretiens :

Mardi 7 mars de 16h00 à 17h00

Mercredi 8 mars et jeudi 9 mars de 13h15 à 14h15

Ingénieur formé à l’École Polytechnique, Patrick Josse a soutenu une thèse sur les interactions entre atmosphère et océan à méso-échelle à l’université Paul Sabatie et est diplômé d’un DEA en astrophysique. Ancien directeur adjoint responsable des activités de R et D pour la prévision marine de Météo-France, il est aujourd’hui à la direction de la climatologie des services climatiques de Météo-France (DCSC). La DCSC mène des activités dans le domaine de la climatologie et propose des services climatiques pour la France et les territoires d’outre-mer. Au niveau européen, la DCSC contribue au service sur le changement climatique du programme Copernicus au travers de multiples projets, en visant la complémentarité des services climatiques nationaux, comme avec le portail DRIAS ou ClimatHD.

www.drias-climat.fr/

www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/climathd

Jean-Michel Soubeyroux, Directeur adjoint de la climatologie et des services climatiques, Météo-France

Disponibilité pour les entretiens :

Mardi 7 mars et mercredi 8 mars de 13h15 à 14h15

Jean-Michel Soubeyroux est un ingénieur des travaux de la Météorologie. En tant que directeur adjoint de la climatologie et des services climatiques à Météo-France, il est en charge des activités de recherche et de développement de l’établissement. Après plus de 20 ans dans le secteur de la météorologie et de l’hydrologie, il se concentre aujourd’hui sur la prévision saisonnière pour des activités opérationnelles et de R et D, dont la participation à différents projets C3S.

 

Christel Prudhomme, Directrice du service d’hydrologie, Centre de l’écologie et de l’hydrologie

Disponibilité pour les entretiens :
Mardi 7 mars, mercredi 8 mars et jeudi 9 mars de 13h15 à 14h15

Christel Prudhomme est directrice de recherche au centre pour l’écologie et d’hydrologie (Royaume-Uni) et professeur invitée à l’université de Loughborough (Royaume-Uni), spécialisée en hydroclimatologie. Elle est également chercheur principale et responsable scientifique de l’étude de faisabilité EDgE (End-to-end Demonstrator for Improved decision making in the water sector for Europe), faisant partie des services Copernicus sur le changement climatique. EDgE vise au développement d’un service d’information sectorielle, basé sur les indicateurs des effets sectoriels du climat et élaboré avec des intervenants issus du secteur hydraulique, pour cibler spécifiquement les principaux utilisateurs. EDgE comprend six autres organisations internationales : l’Agence pour l’environnement d’Angleterre, le Centre Helmholtz pour la recherche environnementale — UFZ (Allemagne), la Direction des ressources en eau et de l’énergie de Norvège, Cetaqua (Espagne), le Réseau méditerranéen des Organismes de Bassin (REMOB) et le Climate Partnership Ltd (États-Unis).

Robert Vautard, Maître de recherche, CNRS IPSL

Disponibilité pour les entretiens :

Mardi 7 mars, mercredi 8 mars et jeudi 9 mars de 13h15 à 14h15

Robert Vautard est chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE). Ses recherches portent sur l’étude et la modélisation du climat et des événements extrêmes. Il s’intéresse particulièrement au lien entre les événements extrêmes et le changement climatique général. Anciennement à la direction du LSCE, il coordonne aujourd’hui la composante de recherche du laboratoire d’excellence L-IPSL. Pour les services Copernicus sur le changement climatique, il a participé entre autres au projet CLIM4ENERGY.

CLIM4ENERGY vise à réunir les expertises complémentaires de recherches climatiques, de services climatiques et d’industriels pour fournir des indicateurs concrets pour le secteur de l’énergie. L’objectif est de délivrer des indicateurs paneuropéens, adaptés au secteur de l’énergie et décrivant les tendances du climat et leur variabilité, ainsi que de la documentation, des conseils adaptés, une évaluation des incertitudes et une démonstration de leur utilisation.